Deux géants se sont mariés (DH.be)

BRABANT WALLON Une fête bon enfant sous le soleil pourrait bien lancer une vraie tradition à Baulers L’an dernier, la 1re fête des Géants organisée à Baulers avait connu un joli succès malgré des records de froid. Le comité a dès lors relancé cette animation originale et, samedi, avec vingt bons degrés de plus au thermomètre, la foule avait fait le déplacement pour le défilé.

Mais avant même que la quinzaine de géants conçus par les associations locales parcourent les rues du village, il y avait du spectacle sous le chapiteau. En effet, les curieux ont pu assister à un mariage de géants !

Le Baulé, conçu pour la 1re édition de la fête par l’association Du Côté des Champs, a en effet rencontré une fiancée qui lui convenait en la personne de… Belle Moche.

Une demoiselle à sa taille – et ce n’était pas gagné ! – que les mêmes concepteurs ont réalisé de manière à ce que le personnage ait un aspect très différent selon qu’on le voit de dos ou de face. D’où le jeu de mots des prénoms, et sans doute le caractère inévitable de la rencontre entre ces deux nouveaux emblèmes folkloriques du village.

Le mariage a été célébré de manière plutôt simple, avec quand même un échange de bisous qui a provoqué les applaudissements de l’assistance.

Le (faux) curé qui a présidé la cérémonie en a pratiquement perdu son chapeau. Mais pas le sens de l’à-propos, puisqu’il a gratifié les héros du jour d’une citation qu’on ne doit pas trouver dans les livres de messe : « Le mariage est une merveilleuse institution qui permet à deux êtres de supporter ensemble les difficultés qu’ils n’auraient jamais eues s’ils ne s’étaient pas mariés… »

On verra dans les années à venir si l’union des deux géants triomphe de ces difficultés. La fête baulersoise, elle, est par contre partie pour durer : le comité comprend une douzaine de personnes, et les associations locales, en particulier, se sont une nouvelle fois mobilisées pour proposer des géants originaux.

 DH.be BRABANT WALLON * Vincent Fifi * 31/03/2014

Laisser un commentaire